La photo du mois #2: Homéostasie.

Nouveau défi de La photo du mois. Le principe est toujours aussi simple, chaque mois: un thème choisi par l’un des participants une photo à publier le 15 plein de bloggeurs qui participent En ce joli (non) moi de mai, c’est Homeos-tasie qui a choisi le thème, qui est donc … »Homéostasie ». Comme vous je pense,…

Bonita Lisboa: 4 jours sous le charme des azulejos de Lisbonne

Après mes quelques jours à Coimbra, c’est maintenant à Lisbonne que le train du jour me déposera. Mes premiers pas dans cette ville ont eu lieu en 1998, pour quelques jours pendant l’exposition universelle. Je n’en garde que peu de souvenirs, alors c’est presque une redécouverte totale.

3 – 4 jours à Berlin: entre Histoire, Arts et vibrations.

A mes yeux Berlin n’est pas une belle ville au sens classique du terme. Ville cassée, parfois abandonnée et délabrée, parfois lissée et dénaturée. Forcément 80 % d’une ville détruite par des bombardements il y a 70 ans combiné à la place numéro 1 des symboles de la guerre froide et des contrastes idéologiques capitalisme/communisme,…

Battre les pavés: Coimbra la belle rebelle.

Après une arrivée à Porto la veille, j’ai pris le train direction Coimbra pour deux jours et demi et entamer mes dix jours de vadrouille au Portugal. Entre découvertes et souvenirs.

Jour 1: Brève visite de Reykjavik.

Réveil numéro 1. Impossible de réaliser vraiment où je suis et ce que je fais là. Avoir réussi à monter ma tente me rassure toutefois pour la suite. Aujourd’hui c’est achat de mon pass bus et visite de la capitale.

Jour 4: Krafla, Viti, Leirhnjukur et coulée de lave de 1984.

Réveil après une nuit difficile à cause du vent, mais sous la chaleur du soleil. Malheureusement, à peine le temps de se lever que le soleil a disparu, et le vent est de retour. C’est avec inquiétude que je laisse la tente au camping et que je file direction Krafla, son cratère et son aire…

Jour 6: De Myvatn à Landmannalaugar, une traversée du désert en bus.

Réveil sous la pluie et le vent. Repliage de tente et direction le petit-déjeuner. Beaucoup de français que je retrouverais dans le bus à 8h. Bus direction Landmannalaugar. Le bus est plein, il manque de place donc certains restent debout ou assis dans l’allée. C’est parti pour près de 10h de route en bus 4×4.