Bonita Lisboa: 4 jours sous le charme des azulejos de Lisbonne

Après mes quelques jours à Coimbra, c’est maintenant à Lisbonne que le train du jour me déposera. Mes premiers pas dans cette ville ont eu lieu en 1998, pour quelques jours pendant l’exposition universelle. Je n’en garde que peu de souvenirs, alors c’est presque une redécouverte totale.

Battre les pavés: Coimbra la belle rebelle.

Après une arrivée à Porto la veille, j’ai pris le train direction Coimbra pour deux jours et demi et entamer mes dix jours de vadrouille au Portugal. Entre découvertes et souvenirs.