Réflexions, Sur le voyage

[Blabla] Sunshine Blogger Awards : histoire de questions-réponses.

Il y a quelques jours (oui vous avez bien lu, je n’ai pas procrastiné !) Smiling Around The World m’a nominée aux Sunshine Blogger Awards. Le principe est simple : répondre à 11 questions, puis nominer 11 blogs pour répondre à 11 autres questions.

Bon je préfère le dire tout de suite, je suis incapable de nommés 11 blogs pour les intégrer dans la boucle. Entre la peur de déranger/mettre mal à l’aise (coucou le retour de la non-confiance en soi) et le fait que je « suis » assez peu de bloggeurses je passerais mon tour sur la nomination. MAIS si vous passez par là et que vous avez envie de répondre, je proposerais quand même quelques questions, parce que je suis curieuse aha.

C’est parti pour les questions de Smiling Around The World (et mes réponses !)

  • Quel est votre meilleur souvenir gustatif en voyage ?

Alors, on va (de nouveau) entrer dans le vif du sujet tout de suite, je suis incapable de choisir « le meilleur ». Peu importe le sujet, ça me panique un peu, parce que les choses sont rarement parfaitement adéquates, parce que je varie beaucoup et parce que je suis tétanisée par l’idée d’oublier quelque chose de merveilleux. Donc si d’autres questions de ce type se présentent, vous aurez droit à beaucoup de petits listings aha.

Donc dans ma marmite de souvenirs culinaires, je me souviens de cette incroyable soupe de courge dans un restaurant à Sucre en Bolivie, mais aussi de ce steak de quinoa un peu plus tard dans la même ville. Ainsi qu’un Nasi Lemak végétalien mangé à Singapour, je n’avais aucune idée du contenu (sauf le riz), mais c’était délicieux !

Et puis en Nouvelle-Zélande, il y a eu la découverte du Dukkah, des buns à la farine de tapioca, le kiwi gold, ou encore l’houmous aux tomates séchées.

Et puis des bières aussi. Il y a toujours de bonnes bières quelque part.

  • Quel est votre livre préféré ?

Olololo. Alors, depuis quelques années,  je lis beaucoup (beaucoup)(beaucoup) de BDs, et je me remets doucement à lire des romans depuis l’été dernier. Etant incapable de choisir (je vous avais prévenu !), je vais vous parler de mes lectures préférées de ce début 2018, on va dire que ça donne une bonne idée de ce que j’aime : « Corps Sonores » de Julie Maroh (une BD qui parle d’amour avec douceur et une diversité encore trop rare dans les ouvrages culturels), La Couleur pourpre d’Alice Walker (pour prendre conscience du sexisme et du racisme subient par les femmes noires), Mal de mère de Rodéric Valambois (le poids de l’alcoolisme sur une famille) et enfin Dora de Minaverry (en deux tomes, et qui nous emmènent au milieu d’enquête sur des nazis, mais aussi chez les militant-es communistes et qui nous embarque dans la vie de Dora avec tendresse).

  • Quelle sera votre prochaine destination et pourquoi ?

Ca sera le Canada ! Le pourquoi est encore bien flou. Je me suis lancée dans la demande de PVT par défaut, parce que voyager m’attire, parce que les lacs, les moraines, les orques, les aurores boréales et les couleurs d’automne des forêts canadiennes. Pourtant, si j’étais sincère, c’est direction la Patagonie et l’Amérique du Sud que j’irais, pour arpenter encore plus le Pérou, retourner en Bolivie, et découvrir le Chili et l’Argentine. C’est des paysages qui me font rêver, des randonnées qui me font fantasmer, une immensité qui m’attire.

DSC_0796R.jpg
Faut dire que ça donne envie  non ?
  • Quel fut votre plus grand moment de solitude en voyage ?

Deux types de solitude me viennent à l’esprit, les moments de rire où le ridicule/la gêne a frappé à la porte et ceux où la solitude m’a submergé (que ce soit positivement ou négativement). Alors pour les moments de rire : un jour mon téléphone portable pourtant éteint, pourtant inutilisé depuis plusieurs jours (je pensais la batterie vide) s’est mis à sonner plutôt TRES fort à 6h du matin dans un camping de Skaftafell une chanson de Gorillaz. Portable qui était au fin fond de mon sac à dos, ma tête dans le pate et mes mains en panique. Donc il a sonné longtemps. TRES longtemps aha.

Pour l’autre type de solitude, je me souviens d’un moment de détresse où je me demandais ce que je faisais ici seule. Coimbra, septembre 2014. Je suis dans une auberge de jeunesse, dans un dortoir de 12, et je suis seule. Seule dans la chambre. Seule dans l’auberge. Je ne croise personne que ce soit dans les salles de bains, les couloirs ou la cuisine le soir. C’est le deuxième jour de mon voyage, j’ai passé une nuit affreuse la veille (les gens qui partent et rentrent à 1h et 5h du matin complètement bourré-es en hurlant c’est pas agréable du tout), et je me demande ce que je fais là, comment je vais tenir 10 jours, je me flagelle sur ma timidité et je panique à l’idée de partir ensuite plusieurs mois en Nouvelle-Zélande. Bref, ça pleure et ça se plaint dans ce dortoir.

Et puis, il y aussi eu ces moments où malgré la foule, je me sentais comme seule au monde, comme privilégiée devant un spectacle incroyable. C’était le cas lors d’une nuit particulièrement claire à Tekapo, où des dizaines de personnes avaient eu la même idée que moi, et on s’était même organisé dans l’auberge pour y aller à plusieurs, soit s’écarter de la ville pour observer les étoiles. Et bien même entourée de dizaines de personnes qui commentent/posent des questions/rigolent, j’avais le sentiment d’être seule complètement absorbée par ce ciel.

  • Thé ou café ?

Aucun des deux, je ne bois pas de boissons chaudes.

  • Quel est votre film préféré ?

Maiiiiiiiis euuuuuuuh. Toujours le même problème, surtout que je regarde bien moins de films depuis que je n’ai plus ma carte ciné illimitée. Je vais donc doublement tricher, et je vais citer les 3 séries les plus enthousiasmantes que j’ai regardé en ce début d’année : One day at a time (S2), This is us et American Horror Story (S1). (Oh et j’ai commencé La Casa de Papel, c’est plutôt chouette aussi).

  • Comment est venue votre envie de voyager ?

J’ai toujours su que je voulais voyager pour aller en Islande. Je me souviens de ce bouquin qui s’appelait « Nature, des phénomènes extraordinaires », et j’étais fascinée par toutes les pages sur les phénomènes géologiques, météorologiques ou de l’espace, et je me souviens que l’Islande était mentionnée plusieurs fois. Volcans, glaciers, île volcanique de Surtsey, geyser. Et c’est devenu une évidence, un jour j’irais. Et puis il y avait Yellowstone aussi, Hawaï, et tant d’autres. Ce livre est encore dans mon placard et je suis incapable de le donner. Au final, il doit représenter un espèce de point de départ, ou même plusieurs (j’ai fait des études universitaires en géosciences), et peut-être qu’il est l’élément qui symbolise cette envie de voyager.

Je ne peux pas non plus exclure l’histoire d’immigration familiale de ces envies. Comme si je partais en quête moi aussi de l’endroit où je me sentes bien, mais aussi cette idée qu’on devrait toustes avoir le droit de choisir où vivre. 

  • Quel est votre plus beau souvenir de voyage ?

Je vais essayer de me limiter un maximum dans ma liste mais : ce coucher de soleil sur Taranaki et la soirée qui a suivie après une après-midi de marche dans la boue, l’eau et les nerfs qui lâchent, l’observation des étoiles sur l’île Isla del Sol (sur le lac Titicaca) avec aucune lumière aux alentours et retour à l’hôtel à la frontale, une balade dans les rues vides de Porto à 5h du matin, un coucher de soleil sur les montagnes du Landmanalaugar, la fierté d’avoir terminé le Tongariro Crossing et celle d’avoir bivouaqué seule dans les Alpes.

Et puis, il y a aussi ces rencontres, parfois furtives, parfois émouvantes, parfois drôles, mais toujours marquantes. Des bières partagées dans des endroits improbables, des conversations nocturnes ou très matinales dans un van, un dortoir, un pont ou un chemin de rando, des étreintes maladroites pour se dire au revoir.

Et peut-être qu’au final, mon plus beau souvenir c’est le jour où j’ai pris mon billet d’avion pour l’Islande en solo, parce que ça a été un véritable premier pas, que ce soit pour les voyages ou pour la découverte de moi, de tout ce que je peux accomplir, peu importe ce que d’autres peuvent penser.

DSC_0452.jpg
The King.
  • Que vous disent vos proches quand vous leur annoncez un nouveau voyage ?

Au final pas grand-chose, sans doute beaucoup d’interrogations sur pourquoi « ce voyage » et les préparatifs, mais sinon rien de marquant ne me vient à l’esprit.

  • Quelles sont vos passions en dehors du voyage ?

La photographie. Pour le reste, je ne sais pas si elles peuvent prétendre vraiment à l’appellation « passions ». Plutôt pique assiette que focalisée sur une seule chose sans doute.

  • Quelle est votre « cuisine du monde » préférée ?

Pas certaine d’en avoir gouté suffisamment pour me décider. Mais rien que pour l’houmous, je répondrais libanaise aha.

 

Comme j’aime beaucoup ce principe de se décrire et se découvrir au travers des questions, j’ai piqué 3 questions bonus dans les propositions d’Anoushapati.

Bonus 1) A quoi ressemble le voyage de tes rêves ?

Un voyage avec de beaux paysages, des montagnes, des montagnes et encore des montagnes. Mais aussi des lacs, des animaux en liberté, des prairies, de l’immensité. De la marche, beaucoup, des bivouaques, des nuits étoilées. Des moments en solo, d’autres plein de partage avec des inconnu-es ou des proches ou des inconnu-es qui deviennent proches. Du beau temps, mais aussi des de la pluie, des nuages, des orages.

Et surtout, du temps. Prendre le temps. Voyager doucement, marcher beaucoup, savourer les efforts, savourer les récompenses. Et toujours garder en tête que la nature doit être libre et respectée. Et que les autres humain-es ne sont pas ni des distractions ni un catalogue à feuilleter.

Bonus 2) Tu préfères organiser tes voyages en avance ou partir sur un coup de tête à la dernière minute ?

J’aimerais dire que je préfère partir sur un coup de tête, et pour certain-es il est probable que je me rapproche de cette définition parce que je ne planifie pas les choses. Pourtant, je ne crois pas partir sur des coups de tête, il y a souvent un minimum de réflexion, et une envie profonde. Même si j’ai parfois du mal à l’identifier, ou tout simplement que je ne l’exprime pas.

Bonus 3) Qu’est-ce que tu préfères rapporter de voyage ?

Des souvenirs plein la tête et des photos. En répondant aux différentes questions, j’ai dû me replonger parfois loin dans ma mémoire, et je réalise à quel point j’oublie vite. Des petits détails qui sont pourtant si importants, mais qui sont quotidiennement enfouis sous des tonnes de pensées et qui ne sont pas suffisamment déterrés. Et c’est bien dommage.

J’aimerais que ces souvenirs soient plus vifs. Mais je sais qu’ils sont là et qu’ils ne disparaitront jamais vraiment, car ils sont visibles au travers de qui je suis, parce qu’ils m’ont transformé, parce qu’ils m’ont fait grandir, parce qu’ils m’ont fait apprendre. Bref, ils existent au travers de moi à chaque pas, et c’est ce que je préfère.


Voilà, c’est tout pour moi ! Encore merci Smiling pour ce clin d’oeil, c’est avec plaisir que j’ai fait cet exercice, et avec plaisir que j’ai lu tes propres réponses.

Enfin, je vous propose comme convenu mes petites questions, soyez libres d’en faire ce que vous voulez, y compris ne pas les lire aha.

– Quel est l’endroit le plus improbable dans lequel vous avez dormi ?

– Au quotidien, qu’est ce qui vous fait voyager ?

– Quel est/sont le(s) moment(s) où vous vous sentez profondément aventurier-ère ?

– Nommez 3 objets peu communs qui vous accompagnent dans vos voyages.

– Lorsque vous voyagez, en quête de quel(le) sentiment/émotion êtes-vous ?

– Quel est le conseil/commentaire le plus marquant que vous ayez reçu d’un-e autre voyageureuse ?

– Si vous pouviez supprimer un aspect négatif du voyage, lequel serait-il ?

 

Voilà c’est tout pour moi. Enfin je crois que je vais répondre à mes propres questions un de ces jours aha !

 

 

Publicités

12 réflexions au sujet de “[Blabla] Sunshine Blogger Awards : histoire de questions-réponses.”

  1. C’est sympa de t’être livrée au jeu ! Je suis flattée que tu aies piqué trois de mes questions 🙂 Je n’ai pas le temps de répondre ce soir à tes propres questions mais j’avoue que dès qu’un-e blogeur-euse me donne libre cours, j’ai envie de discuter 😉

    1. Merci à toi d’avoir proposé ces chouettes questions, c’est toujours un travail intéressant de se plonger et faire quelques bilans sur soi. Et puis ça m’a vraiment permis de me replonger dans des souvenirs trop souvent écrasés par la vie quotidienne, et ça, ça n’a pas de prix 💛 Hâte de lire tes futures réponses alors 😊

    1. Oooh super ! Hâte d’en savoir plus ! Mais ça pourrait être sans fin, parce que j’aimerais même connaître tes réponses à tes propres questions. Ou alors lancer un concept de 3 questions par mois pour toujours avoir matière à discuter et découvrir 😁

    1. Vive les jus de fruits, et l’eau fraîche. Le reste, n’est que manifestations de l’enfer sur terre (au moins)😁😁

  2. Allez, je me lance ! 😉

    – Quel est l’endroit le plus improbable dans lequel vous avez dormi ?
    dur choix ! J’hésite entre la fois où nous avons dormi dans une cabane perchée dans la jungle laotienne avec la Gibbon Experience, et avec notre nuit dans un gîte désert au cœur de la forêt finlandaise sur le Karhunkierros, quand on était à moitié perdus dans la pluie et le brouillard et qu’on a dormi au coin du poêle sur un banc de bois…

    – Au quotidien, qu’est ce qui vous fait voyager ?
    Les blogs des autres (ha ha), le mien que je relis souvent (ha ha bis), et puis la lecture ! Pas forcément la lecture d’auteurs voyageurs d’ailleurs, mais me plonger dans un roman me permet de m’évader énormément dans le temps, dans l’espace, ou tout simplement dans d’autres vies.

    – Quel est/sont le(s) moment(s) où vous vous sentez profondément aventurier-ère ?
    Quand je voyage en solo, que je ne sais pas toujours ce que je vais faire, où je vais dormir ni comment je vais gérer telle ou telle situation, mais que j’ai la certitude qu’au final, tout va bien se passer 😉

    – Nommez 3 objets peu communs qui vous accompagnent dans vos voyages.
    Hum, pas facile… une bouilloire nous a longtemps accompagnés lors du TDM1, c’était bien pratique pour le thé/café du matin, et pour la purée/les ramen du soir 😉 Sinon je dirais une tenue habillée (pour ne pas être pouilleuse tout le temps).

    – Lorsque vous voyagez, en quête de quel(le) sentiment/émotion êtes-vous ?
    Le premier terme qui m’est venu à l’esprit c’est « l’absolu »… même si ce n’est pas exactement un sentiment ! Je recherche ces moments de perfection et de bonheur absolus, où je suis là où je dois être, où j’ai le sentiment de tout ressentir et percevoir avec acuité, où tout est comme cela devrait être. Cela fait un peu « illuminée » quand c’est décrit comme ça, mais bon, ceux qui savent, savent 😉

    – Quel est le conseil/commentaire le plus marquant que vous ayez reçu d’un-e autre voyageureuse ?
    « Voyageureuse », j’adore !!! 😉 Je me souviendrai toute ma vie de ce couchsurfing à Perth, où nous avons refait le monde avec un couple d’une cinquantaine d’années. Leur philosophie de vie était, en résumé, « take it easy » et « make it simple ». C’est ce que j’ai parfois du mal à faire, et dans ces moments-là je pense à eux et je me rends compte que faire simple n’est pas toujours aussi compliqué qu’on pourrait le penser de prime abord.

    – Si vous pouviez supprimer un aspect négatif du voyage, lequel serait-il ?
    Je supprimerai le fait de ne pas pouvoir être présente pour mes proches, de ne pas pouvoir les voir autant que je voudrais. Il me faudrait un genre de machine qui me permettrait de me téléporter, de dîner avec ma grand-mère, et de repartir en vadrouille ensuite 😉

    1. Merci beaucoup d’avoir participé, c’était super de lire tes réponses 😊 Et oui « l’absolu » quelle belle quête, quelle belle sensation !
      J’ai beaucoup ris pour la lecture de ton propre blog, parce que ça m’arrive aussi, parfois je relis mon bilan de Nouvelle-Zélande juste pour me souvenir de la sensation que j’avais en rentrant, ce bien être, ces doutes et à la fois ces certitudes. Au final, y’a pas de mal à se faire du bien 😂

Un avis, une critique ou un petit mot d'encouragement ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s