Alpes, Carnet de voyage

[A la découverte] des (Pré)Alpes. Jour 8 à 9 : Monteynard, Pravouta, Cirque St Même.

Après le Taillefer et le plateau d’Emparis, la fin des vacances approche mais quelques petites routes sont encore parcourues.

Jour 8 : Gresse-en-Vercors -> Col d’Allimas et les passerelles d’Edron au lac de Monteynard

Après une dernière nuit à Allemont, c’est direction Gresse-en-Vercors que je prends la route. La fin de la canicule était annoncée, toutefois, en arrivant vers 11h, la chaleur est toujours là, toujours aussi pesante. Je remplis ma gourde à la fontaine du village et je file direction le col de l’Allimas à pied, avant de revenir par une boucle jusqu’au village. Le sentier commence bien, avec une belle vue sur un morceau de la barre rocheuse du Vercors. Toutefois, cela se complique vite, on pénètre dans la forêt, et puis on arrive assez vite sur une route goudronnée puis sur la vue sur le fameux Mont Aiguille. Je suis toutefois un peu déçue, elle n’est pas si dégagée que cela, et surtout aucun panneau ne m’indiquait si le petit sentier que j’ai repéré au niveau du col me permettrait de profiter un peu plus. Je décide donc de rebrousser chemin et d’aller chercher un peu de fraîcheur au lac de Monteynard.

DSC_2781

DSC_2783

DSC_2786

DSC_2792

J’arrive donc au parking, payant (du moins une bonne partie de l’année, et avec quelques exonérations selon les horaires), et je prends le chemin qui me mènera jusqu’à la passerelle d’Ebron. Car oui, ce qui fait le succès de ce réservoir de barrage, c’est non seulement la couleur de l’eau particulièrement bleutée, mais également les deux passerelles himalayennes qui permettent d’en faire le tour (ou presque). Le circuit la boucle la plus complète comprend un trajet en bateau, mais je n’ai ni le temps, ni l’envie de dépenser de l’argent pour cela, donc je décide de simplement marcher jusqu’à la première passerelle qui se trouve à environ 2.5 km depuis le parking. A l’aller, la fraicheur n’est malheureusement pas au rendez-vous, le sentier ne longeant pas le lac, et n’étant pas particulièrement abrité par de la végétation. Toutefois, à mesure que je m’approche de la passerelle, le temps se couvre et le vent me fouette le visage. Je ne vais pouvoir profiter d’une luminosité agréable à la passerelle que pendant une dizaine de minutes avant que la lumière décline et le vent brasse la passerelle de l’Ebron. Puis l’orage a fini par grondé, un peu au loin, ceci a fini de me convaincre de tenter plus que quelques pas dessus aha. Et la suite météorologique m’a donné raison, l’orage a fini par gronder au-dessus de ma tête (il faut savoir que la traversée des passerelles est déconseillée par temps d’orage) et la pluie à me tomber dessus. Je n’ai pas râlé car de la fraîcheur, ENFIN !

Toutefois, cet orage ne sera finalement qu’une parenthèse (mais bien humide la parenthèse), car le temps de retourner au parking, la pluie s’est de nouveau affinée et l’orage s’éloigne doucement. Je prends donc le temps de m’asseoir au bord du lac pour contempler quelques baigneur.se.s et sportif.ve.s sortirent hâtivement de l’eau.

DSC_2800

DSC_2803

DSC_2809

Je prendrais ensuite la route pour Grenoble, avant d’entamer la dernière journée de découverte.

Jour 9 : Col du Coq -> Pravouta et la Grande Cascade du Cirque St Même

Pour ce dernier jour de balade, je prends la direction du nord de Grenoble, avec au menu un peu de découverte du massif de la Chartreuse. Originellement, je voulais grimper jusqu’au sommet de la dent de Crolles, mais j’ai lu plusieurs messages sur quelques passages vertigineux, alors je n’ai pas osé me lancer… A regrets au vu des photos du sommet, mais rien que le départ de la randonnée m’a semblé trop vertigineux pour moi. Mais ce n’est que partie remise.

Je me suis donc rabattue sur le Pravouta, bien plus facile d’accès et qui offre tout de même une belle vue sur les massifs environnants. Et en effet, la randonnée se passe tranquillement, le sentier est plutôt bien tracé au milieu des alpages, et ça permet tout de même de chauffer un peu les cuissots. Bref, tout roule jusqu’au sommet. Le Pravouta était clairement un bon second choix, la vue est magnifique. Je prends donc le temps de regarder notamment le Roc d’Aiguille et la Dent de Crolles (et clairement, ça a l’air vertigineux ololo) avant qu’une armée d’abeilles viennent me chasser du sommet. Je commence donc la descente, en passant par le col des Ayes, où le chemin pour la Dent de Crolles débute, chemin encore plus impressionnant d’ici, les randonneur.se.s sont en effet minuscules et ça serpente en pente même vue d’en bas aha !

DSC_2812

DSC_2824

DSC_2836

DSC_2844

Une fois la voiture récupérée, c’est direction Le Cirque de Saint-Même et sa grande cascade. Après m’être un peu perdue (comprendre avoir ratée le petit panneau qui indiquait la toute petite route sur la droite), je finis par trouver le parking et je pars direction la grande cascade du Cirque. La balade est ponctuée de deux autres cascades un peu plus petites, mais n’a rien d’exceptionnel. Le point positif c’est qu’elle est à couvert dans la forêt ce qui permet de ne pas souffrir de la chaleur, et de crapahuter tranquillement entre racines et grosses pierres. Après une petite redescente, on arrive enfin face à la grande cascade et c’est un joli paysage, avec une mention spéciale pour l’option brumisateur géant. En ce jour de semaine au mois de juin, nous sommes très peu à en profiter, et c’est temps mieux ! Je récupère ensuite le pont et je termine la boucle qui me ramènera au point de départ. Cette deuxième partie du parcours est bien plus praticable (moins de roches, moins de dénivelé), ce qui peut permettre à des personnes moins à l’aise physiquement d’arriver jusqu’à la cascade. La luminosité dans cette forêt est tout simplement superbe, et les racines se mêlent aux roches avec harmonie.

DSC_2853

DSC_2864

DSC_2882

DSC_2891

DSC_2897

 

Les prochaines découvertes de l’été se feront dans le Vercors, donc encore quelques montagnes au programme !

Publicités

Un avis, une critique ou un petit mot d'encouragement ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s