Carnet de voyage, Ile du Nord, Nouvelle-Zélande

Napier: La ville sur-estimée ?

Après mon HelpX à Otaki, afin de suivre le soleil, j’ai mis le cap sur Napier. Ville réputée pour son style art-déco et dont la beauté et la vie agréable est souvent vantée.

Et bien quelle ne fut pas la déception. Même si depuis que je suis ici j’ai appris à me méfier de la notion de « tu verras c’est super beau » « c’est impressionnant » et autres, j’y croyais tout de même un peu. Napier est une ville ravagée par un tremblement de terre en 1931. Lors de la reconstruction tout était à faire, et il fut opté de reconstruire la ville très vite et suivant le style art déco ! De mon point de vue, c’est … particulier. Rien de bien exceptionnel (d’ailleurs je n’ai aucune photos des bâtiments), ce n’est pas une ville plus vivante que les autres. Malgré tout, la présence des photos lors du tremblement de terre, montrant à l’endroit exact où vous êtes comment était la ville est plutôt fascinant. Autre point positif, le soleil. Mais le vent vient rapidement couper la chaleur (et les jambes quand on fait du vélo !).

DSC_0372

DSC_0382S

DSC_0406

La région est connue pour ses vignobles et sa côte. J’ai donc profité de ces quelques jours pour lézarder et profiter. J’ai loué un vélo et parcouru environ 60 km en une journée afin d’aller jusqu’à un cap au sud de la ville (Cap Kidnappers) réputé pour la présence d’une immense colonie de Gannets. Malheureusement ils avaient déjà migré quand j’étais dans les parages. Malgré tout cela reste une très belle balade à vélo, longeant l’océan et traversant quelques vergers, champs de vaches et vignobles. Les couleurs d’automne étant de la partie, la balade était agréable. Enfin sans compter le vent, ce vent du démon qui a trouvé amusant de se mêler à la partie. Et on va dire que 30 km avec le vent de face, ce n’est pas ce qu’il y a de plus aisé et agréable. Et pédaler dans les descentes pour avancer ce n’est pas agréable non plus !

DSC_0419

DSC_0442

DSC_0430

Cette ville ne serait pas néo-zélandaise si elle n’était pas composée d’une multitude de collines. On a donc un point de vue sur la ville de Napier, mais également ses ports, et un estuaire.

DSC_0467

DSC_0493

DSC_0556

Cela restera pour moi une ville dispensable, mais la région (bien que je l’ai peu explorée) vaut le coup d’oeil notamment en automne lorsque les vignobles et les forêts se parent de jolies couleurs.

Publicités

Un avis, une critique ou un petit mot d'encouragement ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s