Carnet de voyage, Ile du Nord, Nouvelle-Zélande

Topo sur Taupo : entre HelpX, lac et Huke Falls.

C’est toujours avec rapidité (non) et ponctualité (non plus) que je vous livre donc quelques nouvelles sur l’étape suivante: Taupo !

Après une semaine de visites et de découvertes autour de Rotorua, j’ai pris la route pour Taupo, ville en bord de lac (encore) afin d’y vivre ma 3ème expérience d’HelpX, car malgré une deuxième expérience sincèrement en demi-teinte, remonter en selle me paraissait essentiel. A la fois pour ne pas rester sur une mauvaise expérience, et surtout pour persévérer et continuer sur la voie de la découverte du « moi-en-période-d’incertudes ». Et, je suis ravie de ne pas avoir perdue de temps, l’expérience humaine que j’y ai vécu m’a sincèrement enthousiasmé et s’est merveilleusement bien passée.

J’ai passé une douzaine de jours à Taupo, et j’ai séjourné chez Debbie et Martin, deux personnes chez qui vous avez envie de faire votre HelpX. Mon job était relativement simple, assez diversifié, parfois physique mais assez léger au niveau des horaires, je travaillais en compagnie de Martin et de son super sens de l’humour ! J’ai donc vendu des oeufs sur un marché, repensé la disposition du potager et construit les nouveaux espaces de plantations, construit la protection des plantes aromatiques pour l’hiver, préparé des commandes de microgreens, réaménagé l’extérieur de la maison, nettoyé les feuilles mortes, taillé des arbres et bien d’autres choses encore. C’était à la fois intéressant et enrichissant, et surtout assez drôle de plonger ses mains dans le terreau. Mais c’est surtout la gentillesse et l’attention de Martin et Debbie qui m’a permis non seulement de me sentir à l’aise, mais également de pouvoir profiter des alentours de Taupo. En effet, on a pu ensemble discuter pour aménager les horaires de travail afin d’avoir des journées totalement libres et donc pouvoir gambader allègrement dans les alentours (c’était sans compter sur la pluie, mais ça c’est une autre histoire !). Et nous avons pu beaucoup échanger (oui malgré ma timidité aha !)(qui se soigne d’ailleurs), rire et partager de bons petits plats. J’ai d’ailleurs obtenu le titre de Best crêpes cooker qu’ils ont jamais eu, et le gratin dauphinois (le vrai !) a eu un succès indéniable. Bref, c’était vraiment une belle rencontre, et un beau séjour. Peut-être que nos routes se recroiseront plus tard ?

En dehors de ça Taupo ! Cette ville est située au sein même du cratère d’un supervolcan. Ca pose l’ambiance ! En effet, le lac (plus grand lac de Nouvelle-Zélande) occupe une partie de caldeira du volcan Taupo née de l’éruption la plus massive répertoriée dans le monde depuis 70 000 ans. Autant dire qu’il était préférable de ne pas être dans le coin à ce moment là. Ce lac (et ses environs) présente des phénomènes de géothermie importants, et il existe notamment des sources d’eaux chaudes, notamment sur les rives du dit lac.

DSC_0168
Ruapehu, Ngauruhoe et Tongariro veillent.
DSC_0281
Ca chauffe !
DSC_0150
Coucher de soleil sur le Tongariro National Park.
DSC_0373
La géothermie façonne le paysage. L’homme aussi …

Taupo sert également de base touristique pour aller voir les Huka Falls, réputées pour être de très belles chutes d’eau. Honnêtement, en arrivant je suis assez déçue (surtout quand tu te fais tout le chemin à pied, alors que la majorité des gens arrivent dans leur voiture directement au parking, la vie de non-conductrice est parfois bien ingrate :P). Le flux d’eau est assez impressionnant c’est vrai, le goulot d’étranglement formé par les gorges accélère le débit, c’est pas mal. Mais je m’attendais à plus beau. Plus impressionnant. Différent.

DSC_0172

DSC_0177

Et la présence de la foule (malgré un temps très moyen) s’ajoute sur la balance de la déception. Je décide alors de m’éloigner, d’aller voir ce qui se passe un peu plus loin, de l’autre côté du point. Et là. Plus personne. Sauf les chutes, d’un autre point de vue, bien plus impressionnant et joli. La couleur de l’eau est fascinante … Finalement, j’en ressors pas trop déçue.

DSC_0201

DSC_0210
Couleurs et tourbillons.

Un peu plus loin (ok carrément plus loin) sur la rivière se trouve les Aratiatia Rapids. C’est un barrage où chaque jour ont lieu des lâchés qu’il est possible d’observer à heure fixe. Ainsi, on voit l’eau déferlée progressivement dans les gorges et la vallée. Cela reste assez impressionnant, même si cela soulève (ou en tout cas devrait soulever) beaucoup de questions concernant l’impact écologique de ce genre de procédés sur les écosystèmes aquatiques … Bref. En tout cas, voici le avant:

DSC_0069D

DSC_0340

Et le pendant (oui oui ce sont les mêmes endroits ! ) :

DSC_0354

DSC_0358

Voilà c’était un petit bout de Taupo ! Maintenant, Taupo m’a surtout servi de base pour faire le Tongariro Alpine Crossing, à venir dans le prochain article ! En petit spoiler: ça déchire quand même pas mal.

Publicités

2 thoughts on “Topo sur Taupo : entre HelpX, lac et Huke Falls.”

Un avis, une critique ou un petit mot d'encouragement ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s